Laboratoire Francis PERRIN
URA CNRS-CEA 2453
This website is no more mainteined. See LIDYL or NIMBE
Former Years
Next appointments

Le rôle des intersections coniques dans le contrôle de la photostabilité et de la photoréactivité Séminaires SPAM LFP
to calendar
29/05/2008 à 14h30
LIDYL Bât 522, p 138 CEA-Saclay
 Heure inhabituelle
Martial BOGGIO-PASQUA - Office National d’Etudes et de Recherches Aérospatiales, Fort de Palaiseau, 91761 PALAISEAU, France
Les intersections coniques (croisements de surfaces d'énergie potentielle) fournissent des voies très efficaces de désactivation non-radiative. Ainsi, leur caractérisation en terme de structure moléculaire, topologie, et accessibilité est primordiale pour la compréhension de mécanismes photochimiques ultra-rapides. Deux exemples serviront d'illustration:

1) explication des propriétés photochromiques du couple dihydroazulene / vinylheptafulvene,

2) présentation d'un processus de photostabilisation dans la paire de bases cytosine - guanine de l'ADN.

Les mécanismes de désactivation non-radiative (conversion interne) seront expliqués sur la base de la topologie des surfaces d'énergie potentielle, ainsi que sur des résultats de simulations en dynamique moléculaire non-adiabatique.