This website is no more mainteined. See LIDYL or NIMBE
E-KNOWNET

Le LFP est partenaire du projet européen e-KNOWNET démarré en 2008 et mené dans le cadre du programme Communautaire « Lifelong Learning Programme ». Son titre complet est: « Network for ICT-enabled non-formal science learning » (ICT: Information and Communication Technologies). Son objectif est de développer de nouveaux outils viables pour la transmission non académique des savoirs scientifiques, directement du laboratoire de recherche au grand public, en s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le projet est coordonné par Eugenides Foundation, centre et musée de sciences (Athènes, Grèce). Les autres partenaires sont : le Greek Research and Technology Network (Athènes, Grèce), le Center for Digital Systems, Competence Center e-Learning/Multimedia, Frei Universität (Berlin, Allemagne) et le Science Communication Observatory / Universitat Pompeu Fabra (Barcelone, Spain).

Cette initiative est basée sur les constatations suivantes:

  • En règle générale, plusieurs années s’écoulent entre la publication des résultats de recherche dans des journaux scientifiques avec comité de lecture et leur incorporation dans des manuels scolaires. Le processus de transfert se réalise habituellement en étapes successives par l’intermédiaire des magazines de vulgarisation de différents niveaux.
  • Les jeunes en Europe désertent massivement les sciences dures. Le LFP, n’étant pas une Unité de l’Université, ressent ces effets de façon dramatique, surtout pour ses orientations de recherche fondamentale
  • Les jeunes ont de plus en plus recours à internet pour trouver des informations. Ils sont souvent noyés par la pléthore des données sans être capables de juger de la validité scientifique du contenu.
 


La vitrine du « e-knownet » sera un portail web dont la première version sera ouverte en décembre 2009 et sous sa forme finale en décembre 2010. Derrière cette vitrine, un énorme travail méthodologique est d’ores et déjà en cours. Il vise à inventer la meilleure façon de rendre compréhensible les résultats scientifiques primaires par les spécialistes de pédagogie de sciences de sorte qu’ils puissent les transformer en modules d’enseignement tout en utilisant des images et animations multimédia attrayantes.

Les résultats de recherches du LFP récemment publiés seront utilisés pour mettre en place cette expériences pilote au sein de l’Union Européenne. En interaction avec les autres partenaires nous sommes en train d’élaborer un « template » qui permettra d’établir une communication rapide entre le chercheur, l’expert en pédagogie et le producteur des images multimédia.

Le contenu scientifique du pilote sera focalisé sur la photochimie, au sens large de l’interaction de la lumière avec des systèmes moléculaires. Les travaux qui seront décrits sont de trois natures différentes :

  • étude de processus fondamentaux (ex : « femtochimie » par B. Soep),
  • utilisation de la lumière pour sonder des processus naturels (ex : « repliement des protéines » par E. Gloaguen),
  • utilisation de la lumière pour développer des applications pratiques (ex : « capteurs de polluants à détection optique » par T.-H. Tran-Thi).

L’efficacité de la procédure établie sera ensuite testée sur une douzaine d’autres présentations et des améliorations seront apportées.

Le projet e-knownet est réalisé sous les auspices de la « European Photochemistry Association ». Grâce à cette relation privilégiée nous nous intéresserons à la viabilité d’une telle expérience au-delà de la fin formelle du projet. Plus précisément, nous examinerons si une société savante européenne peut contribuer à fournir continuellement de nouveaux résultats scientifiques tout en garantissant leur qualité.