Laboratoire Francis PERRIN
URA CNRS-CEA 2453
This website is no more mainteined. See LIDYL or NIMBE
Paires d'ions
Responsable : Eric GLOAGUEN

Paires d'ions

Les paires d’ions sont des objets omniprésents dans la nature, depuis l’eau de mer, les aérosols, jusqu’aux organismes vivants. Elles apparaissent dans les toutes premières étapes de la cristallisation des espèces ioniques, elles influencent les propriétés des solutions concentrées en ions ainsi que celles des liquides ioniques, et jouent ainsi un rôle majeur dans d’innombrables applications. Quel que soit le domaine où elles apparaissent, en Physique, en Chimie ou en Biologie, leur caractérisation en solution se heurte à une double difficulté: la coexistence de plusieurs types de paires, et leur nature transitoire.

Dans ce contexte, ce projet a pour but d'étudier les paires d'ions globalement neutres par des techniques spectroscopiques lasers IR et UV en phase gazeuse permettant de caractériser individuellement chaque type de paire. Cette approche expérimentale est couplée à des approches théoriques permettant d'identifier les paires d'ions formées en phase gazeuse, et d'extrapoler leur spectroscopie vibrationnelle en solution. Trois axes de recherches sont suivis:

  • L'étude structurale en phase gazeuse de paires d'ions modèles d'intérêt pour la solution.
  • L'application des études en phase gazeuse aux problématiques des solutions électrolytiques.
  • L'étude des effets Stark dans les paires d'ions isolées.

Ce projet est soutenu par:

  • l'Agence Nationale de la Recherche (2016-2020, ANR-16-CE29-0017 JCJC)
  • Le synchrotron SOLEIL (2019-2020)
  • Les centres de calculs nationaux (2016-2019, projet A0050807524)
  • Le JSPS (Japan Society for the Promotion of Science, 2018 Summer Grant, J. Donon)
  • L'Université Paris-Saclay (2014-2017, Bourse de thèse de l'Ecole Doctorale Sciences Chimiques de l'Université Paris-Saclay)
  • Le LabEx PALM (2014-2018, Bourses de Master, ANR-10-LABX-0039-PALM)

Collaborations:

  • Pr. David J. Aitken (Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay, Université Paris-Saclay)
  • Pr. Masaaki Fujii, Dr. Shun-ichi Ishiuchi (Tokyo Institute of Technology, Japon)
  • Dr. Denis Céolin (Synchrotron Soleil)

Références:

J. Donon, Thèse Université Paris-Saclay (2020)

J. Donon, S. Habka, V. Vaquero-Vara, V. Brenner, M. Mons, E. Gloaguen J. Phys. Chem. Lett. (2019)

S. Habka, T. Very, J. Donon, V. Vaquero-Vara, B. Tardivel, F. Charnay-Pouget, M. Mons, D.J. Aitken, V. Brenner, E. Gloaguen, Phys. Chem. Chem. Phys. (2019)

S. Habka, Thèse Université Paris-Saclay (2017)

S. Habka, V. Brenner, M. Mons, E. Gloaguen J. Phys. Chem. Lett. (2016)

 
Les spectroscopies UV et IR révèlent le repliement moléculaire résultant de

Les spectroscopies UV et IR révèlent le repliement moléculaire résultant de la compétition entre deux interactions non-covalentes intramoléculaires: cation-anion et cation-pi.